Dans le cadre de la présidence belge de l’Union européenne, les ministres sortants Stefaan De Clerck et Didier Reynders ont lancé un concours d’idées international pour la réaffectation du Palais de justice bruxellois. Le concours utilise les mots clés « créativité » et « imagination ». Quelques mois plus tard, le concours s’avère être un grand succès.

Véritable symbole du pouvoir de la Justice, le Palais de justice bruxellois dessine l’horizon de Bruxelles et témoigne du passé. Mais le Palais de Justice imposant (26.006 m²) est difficile à sécuriser et à moderniser. Dans ce contexte et à l’occasion de la présidence belge de l’Union européenne, la Régie des Bâtiments et le SPF Justice ont lancé, le 20 juillet 2010, un concours d’idées international sous le titre « Brussels Courthouse : Imagine the future ! ».

Le concours cherche une vision pour l’avenir du Palais de Justice. Les initiateurs n’attendent pas un projet urbaniste ou architectural mais plutôt des idées neuves sur les futures fonctions possibles du Palais de Justice et des environs de la Place Poelaert.

Deux scénarios

Les participants sont guidés par deux scénarios. Le premier se base sur un Palais de Justice avec une fonction partiellement ou entièrement judiciaire. Dans un deuxième scénario, la fonction judiciaire est écartée. Les projets présentés doivent néanmoins tenir compte du bâtiment en tant que monument et avec la signification de ce lieu dans le contexte contemporain.

Pour le reste, les possibilités sont multiples et les candidats disposent de beaucoup de liberté. En contrepartie, il y de très beaux prix en espèces. Ainsi, les lauréats des deux scénarios recevront chacun 15.000 euros.
En tout cas, le concours a été chaleureusement accueilli. À la mi-septembre, 652 participants s’étaient déjà inscrits via le site web www.brusselscourthousecontest.be. 348 d’entre eux avaient payé cinq euros pour recevoir des informations détaillées sur le Palais de Justice. Il est remarquable qu’environ deux-tiers des participants soient originaires de l’étranger. Il s’agit surtout de participants des États-Unis et des pays avoisinants, mais aussi de destinations exotiques comme l’Australie, la Thaïlande ou l’Argentine.

Pour plus d’informations, consultez notre site,www.brusselscourthousecontest.be.

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document

Avec le soutien de la Caisse de prévoyance des avocats, des huissiers de justice et des autres indépendants
Pour placer ici votre logo, contactez-nous