Accueil > ... > Forum 6980

L’infiltration civile : une nouvelle et quatrième méthode particulière de recherche

11 octobre 2018, 22:33, par Amandine

Merci beaucoup pour cet article.

Ce nouveau type de boulot va peut-être gonfler le nombre de "jobs, jobs, jobs", annoncé par M. Charles Michel. .

Cet intérêt mis à part, il me semble qu’il s’agit là d’une mesure dangereuse et malsaine, et qui pourrait prêter à toutes sortes de dévoiements.

Des délateurs ont conduit des citoyens innocents à Abou Graïb, afin de toucher une prime. Et des personnes ont été dénoncées à la Gestapo dans des buts de vengeance.

Même si en fin de compte les poursuites devraient être abandonnées en cas d’infiltration irrégulière, les personnes victimes de ces "infiltrations" subiront d’abord beaucoup de désagréments et d’ennuis du fait de ces "infiltrants" dits civils.

Et comment va-t-on recruter ces "infiltrants civils" ?

Est-ce que le Conseil d’Etat a été consulté, si oui, quel a été son avis ?
J’espère que la Cour Constitutionnelle sera saisie de cette question et qu’elle tempérera l’ardeur législatrice de nos gouvernants et députés.

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document