Accueil > ... > Forum 1673

« Casse toi pov’ con », un discours politique et satirique protégé par la liberté d’expression

9 avril 2013, 17:27, par Georges-Pierre TONNELIER

Je suis d’accord que, dans ce cas-ci, la France a fait fort en termes de répression et que cela ne justifiait pas des poursuites pénales.

Cela dit, je pense aussi que la liberté d’expression étendue lorsque l’on critique un homme politique ne doit pas servir à porter atteinte à l’honneur d’une personne, en prétextant un engagement politique de sa part, pour pouvoir dire tout et n’importe quoi à son sujet et le traîner dans la boue sans sanction possible

Il faut aussi savoir faire la différence entre un président de République en fonction et un simple cadre ou militant d’un parti politique...

Georges-Pierre TONNELIER
Juriste spécialisé en droit des nouvelles technologies
http://be.linkedin.com/in/georgespi...

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document