Accueil > ... > Forum 2350

L’interdiction de traitement inhumain et dégradant est absolue et demeure quels que soient les circonstances et les agissements de la victime : ainsi en a jugé la Cour d’appel

23 février 2014, 22:54, par Georges-Pierre Tonnelier

Bonjour,

J’ai en effet du mal à comprendre que le monde judiciaire semble s’étonner du comportement, que tout le monde semble découvrir, de certains prisonniers.

Il ne faut quand même pas avoir fait cinq années de psychologie ou de droit et de criminologie pour se rendre compte qu’on trouve, dans l’univers carcéral, des individus dont l’attitude générale, au quotidien, n’est pas vraiment celle d’un bon père de famille, honnête et respectueux d’autrui, qui résout ses conflits par le dialogue et la tolérance.

Soyons clairs : on trouve, en prison, pas mal d’hommes violents et caractériels, en gros ingérables. Il faut être naïf pour penser que le contact avec des agents pénitentiaires qui n’ont reçu aucune formation ni en psychologie (ni en sports de combat !) va bien se passer, comme par magie, et que le respect et l’écoute de l’autre vont arriver dans le crâne de tous les détenus par la force du Saint-Esprit !

Dès lors, les vrais responsables de ce genre de situation sont les autorités politiques qui envoient au casse-pipe le personnel pénitentiaire, et s’étonnent ensuite que ces gens ne soient pas en mesure de gérer une situation explosive.

Georges-Pierre Tonnelier
Juriste spécialisé en droit des nouvelles technologies
http://www.tonnelier.be

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document